Pages

lundi 7 décembre 2009

Les écolos sont-ils entrain de nous enfumer ?


C'est le sommet de Copenhague ! ..on ne parle plus que de çà ! le grand festival mondial ! toute la "jet set" mondiale , avec parmi elle , les dirigeants des plus grands pollueurs mondiaux , qui vont s'évertuer à donner des leçons aux autres , ..Ca y est , c'est le grand Barnum , on va se bousculer pour la grande photo !  et gare à qui n'y sera pas ! ..la noble cause contre le réchauffement est maintenant rejointe par les Mac Do , les constructeurs automobiles ! ..C'est dire !  On se met tous au vert ! .. Il est vrai que la cause est séduisante ! .. puisqu'il s'agit de " sauver la planéte ".. et qui peut être contre ! .. pas grand monde ..! ..
Je suis tout ce qu'il y a de plus ordinaire , mais j'ai toujours eu le réflexe de ne pas forcément suivre la meute !..de me méfier de la bien-pensance !  On a tellement eu des surprises dans l'histoire , ou dans la science . Je lis , certes , mais il m'arrive aussi de réfléchir tout seul ! ..Au fait Réchauffement ou Changement climatique ? ..La main de l'homme y est elle pour quelque chose ? ..à 100 % ? un peu ? .. Pas du tout ? ..Autant de questions que l'on est en droit de se poser ! ..Et quand on écoute les uns , les autres .. on s'en pose forcément , à moins de ne pas chercher à  réfléchir ! ..Ce sommet a commencé par la projection d'un " film catastrophe " ..Assez bizarre quand on veut parler de rigueur scientifique ! ..j'espére que ce n'est pas le film de science fiction d'Al Gore ! ..celà discréditerait ce sommet ! ..

Déjà , je pars,  moi,  du principe qu'en Science, un chercheur ne doit jamais considérer que tout est acquis définivement ! tant que ce n'est pas prouvé par A + B .. .. on en est loin au niveau du climat ! et c'est là tout le probléme ! .. Nous en sommes toujours à des théories..au stade de la recherche  ! ..et ce n'est pas parce qu'une majorité pense ceci actuellement , que c'est la vérité de demain ! ...d'ou deux camps ! ..les convaincus , et les sceptiques ! .Ce qui est sûr , à mon avis , c'est que l'on donne beaucoup la parole aux convaincus , qu'on les traite avec respect ...tandis que les autres , font beaucoup moins l'objet de l'attention des médias , qui semblent avoir déjà choisi leur camp ., et quand ils l'occasion de s'exprimer sont catalogués de négationnistes , de farfelus ,  voire ayant un discours criminel  ( terme employé par Cécile Dufflot à l'égard d'Allégre )  Et pourtant ils sont bien plus nombreux que l'on veuille bien le faire croire ! discréditer son contradicteur plutôt que de confronter les points de vues dans un débat ouvert est-ce scientifique ? N’est-ce pas nous priver d’un éclairage plus large ?...On dirait qu'il y a une sorte de bien pensance établie , à ce sujet qui tente de couvrir la voix des autres !  Et c'est une raison supplémentaire de s'interroger ! .. La bien Pensance est incarnée par le GIEC . Ce que l'on nous dit moins,  c'est qu'il y a une forte opposition au GIEC ( la référence de nos écolos ) que beaucoup ont quitté cet organisme , pour son manque de rigueur scientifique où se sont faits éjecter parce qu'ils ne reprenaient pas en cœur la grand messe réchauffiste...
Vous avez entendu aussi parler derniérement aussi de ces mails piratés , dont nous parle Sylvie , qui révéleraient quelques cachoteries entre chercheurs !  des ex ici    , et pas  médiatisés , on se demande pourquoi , car ces échanges de mails sont accusateurs ! l'organisation Real Climate elle-même allègue que ces échanges sont authentiques,  mais ils auraient été sortis de leur contexte ! quel contexte ? ..ce qui est autant surprenant ,  c'est de la façon dont nos écolos s'en expliquent , du moins ne s'en expliquent pas , car ils balaient tout celà d'un bref revers de main ..Il faut dire que c'est une assez bonne explication convaincante ! ..mais nos écolos ont la science infuse ! .. on ne discute pas sur des bétises !

Commencons donc par réfléchir  tout à fait normalement avant de tomber dans les idées reçues .

QUI SONT NOS ECOLOS CELEBRES  ? .. ( les verts )

D'abord le terme vert ! .. çà ne vous semble pas bizarre de s'appeler ainsi ..d'après ce qu'ils défendent surtout ?  Vert, çà me fait penser à l'herbe , la couleur des arbres en été , retour à la nature ...c'était la mode dans les années 70 ! ..c'était même séduisant pour les "esclaves" travaillant à la chaine ! ..un mouvement , un courant ..qui d'ailleurs ne s'est jamais appelé " vert " ..on pense surtout aux Hippies , et même sans l'être çà a donné des idées à certains de nos concitoyens ..qui ont tout quitté , pour vivre à la campagne ..
Alors pourquoi ils s'appellent " verts " ? .. Parce qu'ils surfent sur des concepts séduisants .. à l'époque c'était la verdure , la nature , çà l'est toujours ..Et contrairement aux vrais " verts " .. ils vivent eux , presque tous à la ville , qu'ils n'ont jamais quittée ! ...Depuis un certain temps , ils s'appellent aussi " écologistes " .. On le voit dans la liste " Europe-Ecologie " .. çà fait mieux, çà percute  car c'est plus en accord avec le filon qui est d'actualité ! ..A savoir le réchauffement climatique :  ( plus rien à voir avec la verdure ) ...

Mais d'ou vient le mot écologie ? ..
Le mot écologie a été utilisé pour la première fois en 1866 par le biologiste Ernst Haeckel.
Ernst Haeckel définie l’écologie comme «la science des relations des organismes avec le monde environnant ». L’écologie au sens large est donc la science qui étudie les conditions d’existence.

Depuis, la définition de l’écologie a été précisée par le scientifique Dajos en 1983. La définition généralement admise est que l’écologie est la science qui étudie :
  • Les conditions d’existence des êtres vivants
  • Les interactions et relations existant entre les êtres vivants
  • Les interactions entre les êtres vivants et leur milieu = les écosytèmes
Et les verts, se sont mis à jour ...devant ce nouveau marché porteur ...( attention, je ne dis pas qu'il faut négliger l'écologie ) .. mais je dis que nos verts sont des opportunistes qui surfent au gré du temps sur des sujets qui séduisent ..( aujourd'hui sauver la planéte.. hier la nature verte  ) ..tout en utilisant le catastrophisme .. Et ca marche , çà marche tellement que tous nos politiques sont devenus écologistes ! ..en signant le Grenelle de l'environnement ! .. et sa taxe carbone, évidement !  ( dont tout le monde connait maintenant la farce , compte tenu que ce sont vous , nous , qui allons la payer, alors que les vrais pollueurs en seront exemptés ) ..

Nos écolos , ardents défenseurs de la nature , pour vous faire plaisir , ne défendent que les bons aspects de la nature .. jamais vous ne les verrez saluer un  tsunami, un terrible tremblement de terre , ou une éruption volcanique ! .. pourtant , c'est aussi la nature qui s'exprime, qui prouve que la terre vit , qu'elle n'est pas un astre mort sans vie comme la lune   , mais c'est moins sympathique de saluer ces catastrophes ..celles là ne font pas rêver .. ne séduisent pas  !  Et pourtant sur un astre mort qui n'est plus qu'un caillou  , pas de vie possible ! ..comme c'est bizarre , vous ne trouvez pas ? . Posez donc la question à nos éminents écolos !

Mais revenons en à : qui sont-ils chez nous ,  nos Ecolos -verts les plus médiatiques , les influents !  ? ..

Daniel Cohn Bendit  :  C'est d'abord l'une des figures de mai 68, se définissant comme anarcho-libertaire , mais pensez vous ! faire carrière politique avec une telle étiquette , c'est impensable ! On choisit donc le parti porteur , qui correspond le mieux à son image rebelle  ! ...les verts ! ..bon choix , puisque çà le méne à la députation européenne après avoir été  élu sous l'étiquette des Verts au conseil municipal de Francfort-sur-le-Main ( 660 000 habitants )  !

Dominique Voynet : doctorat de médecine en poche, elle devient anesthésiste réanimatrice à l'hôpital de Dole (1985-1989). commence son militantisme écologique au sein de l'Association belfortaine de protection de la nature, élue conseillère régionale de Franche-Comté en 92 , élue députée de la 3e circonscription du Jura en 97, ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement  jusqu'en 2001, En 2002 , elle est battue au second tour des législatives , par son adversaire de droite, Jean-Marie Sermier (UMP).,  est élue sénatrice de la Seine-Saint-Denis en 2004 .


Noel Mamére : ancien journaliste, sensibilité écologiste, élu des Verts., maire de Bègles (arr. de Bordeaux 24 417 hab) et réélu député le 17 juin 2007, diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux, titulaire d'une licence de droit et d'un doctorat en communication., devenu avocat en 2008.

Cécile Duflot : secrétaire nationale du parti écologiste Les Verts depuis novembre 2006., Urbaniste de profession, diplômée de l'ESSEC et titulaire d'un DEA de géographie, Cécile Duflot prend ses premiers engagements militants au sein de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) et de la Ligue pour la protection des oiseaux. Conseillére municipale à Villeneuve-Saint-Georges ( 30 450 hab. )

Al Gore  : homme d'affaires américain, sénateur du Tennessee de 1985 à 1993 et vice-président de Bill Clinton de 1993 à 2001. En 2007, il est co-lauréat, avec le GIEC, du Prix Nobel de la paix pour « leurs efforts afin de mettre en place et diffuser une meilleure compréhension du changement climatique causé par l'homme. il est l'acteur et l'orateur du documentaire réalisé par David Guggenheim, An Inconvenient Truth (Une vérité qui dérange) En octobre 2007, le film a fait l'objet d'un jugement de la justice britannique, qui y reléve au moins 9 erreurs !

Nicolas Hulot :  Reporter, et écrivain français. À la suite de l'impact de son émission télévisée Ushuaïa Nature, il s'est engagé de plus en plus dans la protection de l'environnement et la sensibilisation du grand public sur les questions écologiques. Il crée en 1990 la Fondation Ushuaïa qui devient en janvier 1995 la Fondation Nicolas-Hulot . Après avoir envisagé d'être candidat à l’élection présidentielle de 2007 pour que les questions écologiques urgentes pèsent dans la campagne électorale, il se retire en janvier 2007 après la signature du Pacte écologique par la plupart des candidats des partis « de gouvernement ».
Critiqué par une partie du mouvement écologiste français comme trop consensuel, Nicolas Hulot est l’auteur d’un film sorti en octobre 2009, Le Syndrome du Titanic, dont le discours portant sur la question de l’« urgence écologique » est perçu comme une radicalisation par certains journalistes. Il est aussi contreversé par sa surmédiatisation , acceptant des fonds de la part de grandes entreprises considérées comme polluantes à l'image d'EDF, ou L'Oréal. Il lui est reproché aussi son absence de critique du système économique capitaliste et financier, Hulot déclarant par ailleurs "qu'il fallait libérer le travail"

Bien sûr , on pourrait allonger la liste . Mis à part le dernier qui semble être un bon affairiste avec l'écologie comme support ..les points communs sont :  tous des personnes qui se sont lancées en politique et qui en font une carrière , se servant de l'écologie ( tres porteuse )  comme tremplin ! ..pas l'un d'entr'eux n'a de véritables connaissances scientifiques , concernant l'écologie , qui est pourtant une science , pas un n'a étudié la climatologie .  Ils relaient tout simplement tous,  les rapports du GIEC , qui est loin de faire l'unanimité , et qui est de plus en plus contreversé !   . Rappelons que le GIEC , n'a rien de scientifique , que c'est un organisme essentiellement politique , lui aussi , qui énonce la bonne parole , n'hésitant pas pour ce faire à opérer des tris parmi les diverses théories scientifiques, pour ne laisser apparaitre que  la bonne pensée ! celle que le monde doit admettre !

Continuons donc notre petite réflexion de personne ordinaire .
Nos écolos sont d'abord et surtout des politiciens .. tout politicien suppose un programme pour se faire élire , un programme c'est par nature dédié à l'humain ..lui proposer des solutions ...Dans le cas des écolos , il s'agit donc de trouver un truc écologique "pétant" qui a un rapport direct avec l'humain ....çà tombe bien !  le réchauffement climatique c'est justement dû à l'humain ! ..c'est dit par le GIEC !..
Pour ceux qui ne comprennent pas :  supposons que le réchauffement climatique soit dû à autre chose qu'à une cause humaine .. par exemple au cycle de vie normal de la terre , ou le soleil .. qu'auraient donc nos écolos , d'abord politiciens à nous présenter comme programme ? ..Rien !  Absolument rien ! ...une impuissance absolue contre les forces de la nature ! .. vous comprendrez alors que leur choix est vite fait ! ..Quand c'est l'homme , on peut proposer des solutions  ! ..Quand c'est la nature , on ne peut rien faire que de subir !  ..et nos écolos-politiciens seraient ramener à faire campagne sur leurs vieux thémes d'hier :  le tri selectif , la défense des oiseaux , etc...ce dont tout le monde a pris conscience , et qu'il n'est donc plus utile de marteler .. bref les politiciens écolos , n'auraient plus qu'à se reconvertir , en trouvant un autre théme que l'écologie ! ..

Sauver la planète !  .. Mais quelle noble cause ! ..çà n'a plus rien à voir avec la préservation des espéces naturelles , .. c'est une question de survie , voyons ! .. On y ajoute " pour nos enfants " .. çà fait encore mieux dans l'émotion ! .. Déjà , le slogan en soi me fait marrer ! .. Admettons encore que çà soit le C02 qui soit responsable d'un certain réchauffement ..une augmentation de 2 degrés en un siécle , ils disent !..quel drame !   .. mais chers amis politiciens , c'est que la terre, depuis qu'elle existe , elle en a vu d'autres ! .. elle a connu bien d'autres bouleversements bien pires  !  et elle est toujours là !  des réchauffements , elle en a déjà connu , en particulier à l'époque médiévale , le Groenland était vert, on cultivait la vigne dans le nord de l'Angleterre ..pour en revenir ensuite à des périodes plus froides  ..Ce slogan volontairement catastrophique est innaproprié ..ce n'est pas la planéte qu'il faut sauver ! ..la planète elle même n'est pas en danger, à ce que je sache  ( sauf collision avec un énorme astéroide ..et encore ! ... sauf à se faire sauter avec l'arsenal nucléaire   ) ...mais veiller aux conditions de vie sur celle ci , le cas échéant , comment s'adapter à d'éventuels bouleversements ..
Ces écolos -politiciens , ont une singuliére façon de raisonner , il font comme si l'homme a toujours existé , et qu'il est là jusque la fin de l'éternité .. Or notre planéte est vieille de plus de 4 milliards d'années !..à cette échelle , l'homme vient d'arriver ! .. elle a connu toutes sortes de chambourlements , des quasi extinctions de la vie ,  on pense aux dinosaures , mais il y a surtout eu l'extinction permienne de qu'on pensait d'abord dûe au C02 , or des découvertes récentes s'orientent vers la thése qui privilégie les Hydrates de méthane , des dérives de continents ,  des mers qui se créent qui disparaissent à plusieurs reprises , comme la Méditerranée , qui s'est évaporée plusieurs fois , suite aux obstructions successives du détroit de Gibraltar .,  des périodes chaudes , des périodes glacières .. Bref la terre est en perpétuel mouvement depuis qu'elle existe ..dans un million d'années , elle aura encore changé ! ..que ce soit au niveau du climat qui joue au yoyo ,  ou des continents .. et nos écolos-politiciens  semblent ignorer tous ces aspects ..Ils n'en parlent jamais !

Les discussions du grand festival . Comme vous l'entendez partout ..il s'agit surtout de prendre des mesures pour limiter les émissions de gaz à effet de serre  dans l'atmosphére , qui causent , selon la pensée dominante , ce réchauffement climatique.
Réfléchissons donc encore un peu .  Vous avez entendu comme moi, qu'il y a urgence , que si on ne fait rien , on arrivera d'ici peu , ( une question d'années ) ..à l'irreversibilité du probléme ! ..j'insiste bien sur ce mot ! ..c'est à dire qu'il sera trop tard ! ...
Alors là , j'ai une question à poser à nos experts écolos politiciens : .. Dites moi, s'il y a un seuil d'irreversibilité à ne pas franchir , c'est que çà s'accumule ,  c'est que tout ce qui est balancé en C02 dans l'atmosphére est donc indestructible ! ..et donc que ce qui y est déjà envoyé , çà restera indéfiniment ..mais ce n'est pas encore critique ..or selon certains , réchauffement il y a déjà  , constaté depuis 90 ..( Nathalie Kosciusko-Morizet  Ce matin ) .. eh , mes amis , si c'est le cas .. c'est que c'est extrêmement grave ! ...Donc, plus on en envoie , plus on aggrave la situation ...Dans ce cas permettez moi, de vous dire , que ce n'est pas très sérieux ce qui va se passer à Copenhague , car il est question de juste en réduire  les émissions ! ... et voyons dans quelles proportions :

- Etats-Unis: se sont engagés à réduire, à l'horizon 2020, les émissions de 17%.
- Union européenne: a déjà accepté l'objectif d'une réduction de 20%, mais 30 % si elle est suivie par les autres pays industrialisés ! ..(  vu les USA ..au dessus , on peut toujours rêver )
-Japon: s'est fixé l'objectif d'une réduction de 25% si d'autres pays développés s'engagent à la même hauteur.
-Australie: envisage une réduction de jusqu'à 25% sous les niveaux de 2000 d'ici 2020.
-Russie: a fait savoir à l'UE qu'elle était prête à adopter l'objectif de 25% si d'autres pays industrialisés en font de même. Evoquait auparavant l'objectif de 10 à 15%.
-Canada: prévoit une réduction de 20% par rapport aux niveaux de 2006 à l'horizon 2020, ce qui équivaudrait à 3% de réduction sur une base 1990.
- Nouvelle-Zélande: 10 à 20% de réduction (niveau 1990).
-Chine: s'est engagée à réduire son "intensité carbone", mesurant les émissions de dioxyde de carbone par unité de production, de 40% à 45% d'ici 2020, par rapport aux niveaux de 2005.
-Indonésie: compte réduire les émissions de 26% d'ici 2020 par rapport aux tendances actuelles.
-Brésil: réduction des émissions de 36-39% d'ici 2020, principalement en ralentissant la déforestation de l'Amazonie...

En grosse moyenne , ce sera donc une réduction de 20 à 25 % d'ici 2020 ! ...çà veut dire qu'on continue pour un bon moment  à en balancer 80 % , sachant que c'est irreversible ! ...D'autre part, si on réduit les émissions , en faisant attention à sa consommation de pétrole ( l'une des principales causes ) ..les réserves de pétroles vont donc durer plus longtemps  ! ..Qui croit une seconde qu'on va arrêter de se servir du pétrole , s'il en reste ? ..moi, je n'y crois pas ! tant qu'il y aura du pétrole , on s'en servira ..jusqu'à la dernière goutte ! ..celà veut dire , que réduire les émissions , c'est reculer pour mieux sauter ,  on finira par envoyer le maxi de ce qu'on peut , dans les airs .. c'est juste une question de temps .. et le résultat final sera le même !  compte tenu de l'irreversibilité du probléme ! .. Bref , ce ne sont plus nos enfants qui seront concernés , mais nos petits enfants .. Dit autrement :  tant qu'il y aura du pétrole , du gaz , du charbon ..on l'usera , et comme les gaz a effet de serre sont indestructibles ..c'est reculer pour mieux sauter ! ..

Je me trompe ?   dans ce cas , il faut m'expliquer .. et surtout pas utiliser la notion d'irreversibilité ! ..ou alors, on veut encore nous faire peur , comme " les eaux qui montent "  de 10 métres !

La montée des eaux .  L'Articque fond, il parait ..Je veux bien l'admettre ..S'il fond , çà a du commencer , au moins depuis 1990  date de la constatation du phénoméne de réchauffement ( Nathalie Kosciusko-Morizet ) .çà fait donc une vingtaine d'année .Sur RMC, ce matin, elle ajoute même ( suite à un propos d'Allégre qui affirme que çà ne peut pas monter de 10 métres en un siécle ).. qu'il a faux ! que celà a été constaté , que des iles ont disparu !  ( Bourdin aurait dû lui demander lesquelles ) ... parce j'ai pas entendu dire du coté des Pays-Bas ,dont un quart du territoire est en dessous du niveau de la mer.sauf erreur, que les travaux gigantesques à protéger le pays avaient été anéantis , par une montée des eaux conséquente ..En 20 ans , rien d'alarmant , et çà monterait d'un seul coup de plusieurs métres ! ..çà devrait se voir très concrêtement déjà aujourd'hui ! se constater ! ( en gros ,  si 10 m en 100 ans = 2 m en 20 ans.. (de 90 à 2010  ) .. d'autant que c'est plus près de l'Articque que les iles dont parlent notre spécialiste gouvernementale !..Est ce que les cartes de la mappemonde ont changé depuis 90 ? .. non , pas d'un chouilla ! ..ou alors on a oublié de les mettre à jour ! .ce qui m'étonnerait !  ..Il n'y a pas que çà qui m'intrigue .:  Allégre dit que tout le monde sait que quand on met un glaçon dans un verre d'eau , le niveau reste le même une fois la glace fondue ! .. et c'est vrai ! j'ai fait l'expérience ! ..Alors qui croire ? .. montée des eaux ou non ? .. on voudrait aussi nous faire peur avec çà ? ..


Mais , il y a encore mieux :  grace à ce site , j'ai fait une simulation de la situation de la banquise au pole nord ..( glace en violet ) .. regardez bien ! ....( clic pour agrandir )  Que constate -t-on ? ..qu'il y a beaucoup plus de glace en juin 2008 , qu'en aout 1999 ! .. alors .. çà a tendance à fondre d'une manière réguliére , et continue depuis le " réchauffement "  ? ...A priori , il fait donc plus froid en 2008 qu'en 1999  au delà du cercle polaire  ! .. Alors réchauffement climatique ?  vrai ou faux ?  ..Autant d'interrogations qu'on peut se poser ! ..

Sur cette vidéo ( en dessous )  le GIEC organisme créé à la demande du G7 de l'époque chargé de recuellir l'avis de certains  scientifiques mandatés par l'ONU, sérieusement mis en cause, par sa nature même , par d'autres scientifiques ..Ces autres scientifiques sont loin d'être certains de l'origine anthropique du réchauffement climatique, ils pensent même que le CO2 n'a rien à y voir , avec à l'appui des constatations saisissantes, mais élémentaires .( on comprends mieux le contenu des mails piratés , et certaines manipulations de courbes grossières , comme celle cachant une époque encore plus chaude que celle d'aujourd'hui , au moyen âge  ( graphique plus bas ) et celles effectuées par Al Gore dans son documentaire aux nombreuses erreurs .



Partie 1 Arnaque du réchauffement climatique
par mediawatchqc

Réchauffement terrestre ou réchauffement de l'ensemble du systéme solaire ??? ..Responsable : le soleil ???    ( Autre vidéo )




Quand la pensée unique est mise en piéce !
Sur ce site , très argumenté , et complet , on y dénonce toutes les allégations diffusées ici et là par bien-pensance ...
Morceaux choisis :

On y explique ce qu'est l'effet de serre ! ..bien mieux qu'un écolo-politicien , vous en ait un jour parlé ! et pour cause ! ..et quel facteur y contribue !
Le plus important, c'est l'eau (H20 vapeur ou H20 nuages) qui représente entre 60% et 95% de l'effet de serre (selon les auteurs). Ensuite vient le fameux CO2, le gaz carbonique qui contribue entre 3% et 30% (selon les auteurs) et qui absorbe les rayonnements infrarouges de longueurs d'onde d'environ 4,3 et 15 microns. Viennent ensuite une série de gaz très efficaces pour l'effet de serre mais moins abondants : Le méthane (CH4), l'oxyde nitreux (N20), l'ozone (03) et quelques autres plus rares encore. Ces gaz à effets de serre ont tous des molécules (au moins) triatomiques. Cela est utile pour qu'elles puissent vibrer et tourner sur elles mêmes, ce qui leur confère des bandes d'absorption infra-rouges propres à générer l'effet de serre..

Pour de multiples raisons scientifico-écologico-politiques, la vapeur d'eau qui pourtant est, de très loin, le principal responsable de l'effet de serre, a été négligée, comme acteur direct, par les tenants de l'effet de serre anthropique (cad créé par l'homme). Seul le CO2 est dans le collimateur. 

Plus haut je parlais d'irréversibilité .. d'après ce site on est loin de leur discours simpliste !

La thèse des partisans de l'effet de serre (tels Al Gore, Hulot, Stern, les écologistes, de nombreux membres du GIEC etc...) affirme que le CO2 émis par l'activité industrielle de l'homme est le responsable du réchauffement climatique et que ce dernier sera mauvais. Les média font du psittacisme (=répètent comme des perroquets) et les politiques suivent. Ils ont presque réussi à faire croire qu'il n'y avait plus de débat. Sur quoi se base leur certitude ?

D'où vient le CO2 ? ( GtC veut dire Gigatonne de carbone )
  1. L'atmosphère contient environ 750 GtC
  2. La surface des océans contient environ 1000 GtC
  3. La végétation sur Terre, les sols et les déchets contiennent environ 2200 GtC
  4. En dessous de la surface, les océans renferment 38000 GtC

Echanges : 
  1. La surface des océans et l'atmosphère échangent, chaque année, 90 GtC.
  2. La végétation sur Terre et l'atmosphère échangent, chaque année, 60 GtC.
  3. Les animaux marins (les planctons) et la surface de l'océan échangent, chaque année, 50 GtC
  4. La surface des océans et les eaux en profondeur échangent, chaque année, 100 GtC...........
C'est à dire un échange permanent de quelques 300 (GtC) milliards de tonnes de carbone par an.

L'homme injecterait, lui, chaque année, environ 3 GtC dans l'atmosphère sur les 5 à 7 GtC produits annuellement par combustion d'énergie fossile (pétrole, fiouls, gaz etc..) avec une croissance de l'ordre de 0,3 pourcent par an, c'est à dire 0,009 GtC supplémentaire par an. "Peanuts" comme disent les américains !
Le CO2 est bien plus lourd que l'air (1,52 fois exactement = 44/29). Ainsi une grande partie du CO2 créé par les diverses combustions ne monte pas dans l'atmosphère mais reste sur Terre pour s'infiltrer dans les sols, se dissoudre dans les océans, être absorbé par les plantes etc. C'est ce que l'on appelle les "puits" de CO2. L'autre partie du CO2 créé par l'homme monte dans l'atmosphère, entraîné par des mécanismes de convection divers. Honnêtement, et quoiqu'en disent certains, on ne sait pas quelle est la proportion exacte du CO2 créé par l'homme qui se retrouve dans l'atmosphère pour contribuer effectivement à l'effet de serre. Certains disent la moitié. Bon, admettons que l'homme envoie (peut-être) environ 3GtC par an dans l'atmosphère terrestre. Quoiqu'il en soit, l'apport humain paraît très faible, par rapport aux chiffres précédents. Mais les partisans du CO2 répondent en leur disant que les effets s'amplifient eux-mêmes ! C'est à dire qu'un peu plus de CO2 dans l'atmosphère réchauffe la planète et que cela crée encore plus de CO2 qui s'évapore des océans, que cela réchauffe l'eau qui s'évapore encore plus et ainsi de suite. La contribution de l'homme est petite mais il a une auto-amplification, ou rétroaction positive, soutiennent-ils. Et c'est bien là que surviennent les problèmes qui divisent les scientifiques, quoiqu'en disent les écologistes ignorants et qui veulent nous persuader que l'affaire est entendue, une fois pour toute ! On patauge encore ! 


Le soleil ? ..


Pour les opposants à la théorie de l'effet de serre,le grand responsable du réchauffement actuel (et aussi des réchauffements et des refroidissements passés), c'est tout simplement... le SOLEIL ! l'explosion permanente et continue qui nous réchauffe n'est pas parfaitement constante. Elle subit des variations cycliques (tous les onze ans environ) au cours desquelles le soleil semble "pulser", c'est à dire que le soleil rentre périodiquement en éruption puis se calme peu à peu jusqu'aux éruptions suivantes. L'amplitude de ces suites d'éruptions n'est pas constante d'un cycle à l'autre, pas plus que leur durée (autour de 11 ans) et, justement, notre soleil est l'objet, depuis quelques dizaines d'années, d'une série de pulsations particulièrement énergiques...assez rares dans l'histoire récente de notre système solaire . D'ailleurs, d'autres planètes de notre système solaire en subissent les contrecoups..

D'autres observations et mesures récentes  auraient été faites, constituant de vraies preuves . Tout est expliqué à cette page .

Toutes les variations des températures du XXième siècle ainsi que les variations d'El Niño peuvent être expliquées sans l'intervention de l'effet de serre du CO2 atmosphérique......
Les mesures directes des variations de température de l'atmosphère contredisent gravement les modèles de l'effet de serre !  .....


2 Sept. 2009 : Une observation astucieuse : Le reflet de la Terre sur la lune nous montre que l'albedo de la Terre (résultant de ses nuages) est corrélée aux températures terrestres.
Conclusions : 

De 1984 à 1997-98, l'ennuagement a diminué et la température du globe a augmenté.
De 2000 à la mi-2007, l'ennuagement a augmenté et la température du globe a stagné ou diminué.

18 Novembre 2009 : Encore une nouvelle rassurante et étonnante ! L'atmosphère terrestre contient toujours la même proportion du CO2 que nous émettons. Et ceci est vrai de 1850 jusqu'à nos jours.
Autrement dit, les puits de carbone terrestres sont toujours aussi efficaces et ne sont nullement saturés ou en voie de saturation.
Et pourtant que n'avons nous entendu comme déclarations ultra-alarmistes répercutées au centuple par les médias de la planète sur ce sujet ?
En substance, le message était le suivant : "La terre et les océans sont saturés de CO2. Ils ne sont plus capables d'absorber le CO2 que nous émettons. et donc le taux de CO2 atmosphérique va diverger. Il faut tout arrêter! C'est la catastrophe ! Nous allons rôtir comme dans une poêle à frire (Rocard, Al Gore, Hansen etc ) ! etc..." La proportion de CO2 relâché sur terre et qui s'échappe dans l'atmosphère est de 43%. Elle n'a pas varié depuis 1850 ! Ceci suggère que les écosystèmes terrestres et les océans possèdent une plus grande capacité d'absorption qu'on ne le pensait auparavant.


En 2003, deux chercheurs (sérieux) canadiens, Ross McKitrick de la Guelph University et l’analyste Steve McIntyre de Toronto ont repris les données utilisées par Michael Mann pour recalculer la courbe des températures de la fameuse crosse de hockey. Leur résultats sont notablement différents de ceux produits par Michael Mann qui sont toujours utilisés par le GIEC : Les voici :
crosserevisitee
















Il conclut :
Alors, Mr Schwarzenegger (Californie), Mr Ban Ki Moon (ONU), Mr

Donald Kennedy (Science), Mr Pachauri (GIEC), Mr James Hansen, Mr Al Gore, Sir pascontentStern (UK) et bien d'autres, comme le célèbre webmaster du site manicore "La discussion est terminée " ?
Alors que c'est précisément dans les rangs des scientifiques supporters de l'effet de serre, que l'on trouve les critiques les plus graves de vos allégations ?
Il faudrait peut-être les écouter même si cela doit écorner vos déclarations sur le fameux "consensus"...
L'article de Stephen E. Schwartz et al n'utilise que des données mesurées par des expériences sur le terrain. De même que celui de A. Tsonis et al. Ou encore celui de P. Chylek et al. Tout comme d'ailleurs celui de Douglass et al. Ou encore ceux de Wentz et al, Spencer et al, Lindzen et Choi, Knorr, etc...tous publiés dans des revues sérieuses à comité de lecture et qui restent superbement ignorés.

Ne sont ils pas plus crédibles que les projections sur ordinateur avec un grand nombre de paramètres inconnus qui viennent d'être sérieusement remises en question en les confrontant avec la réalité dans les articles décrits ci-dessus ?
Combien faudra-t-il encore d'articles publiés dans les revues renommées et à comité de lecture et qui tous démontrent que la théorie et les modèles en vigueur ne tiennent pas la route, pour que les scientifiques du GIEC, les politiques et les activistes se réveillent et commencent à se poser des questions ?

Allez donc faire un tour sur ce site ! ..un parmi d'autres !..comme ici  ou là  et comment ne pas se poser de questions ! ..Copenhague est il le miracle qui va sauver le monde ? .. Le changement climatique , dont ils parlent , avec la main de l'homme , comme principal responsable , Est ce vrai ???  est ce vraiment la priorité ? ..N'y en a t-il pas d'autres à se soucier dans l'immédiat ? ..l'eau , par exemple dont un milliard et demi d'habitants souffrent d'en manquer ? ..La biodiversité mise en péril avec tous les produits chimiques s'infiltrant dans le sol ..(  Lombric, bactéries , abeilles ) ..qui semblent être moins le souci de nos écolos , préférant s'interesser à l'ours ou au loup , qui sont en bout de chaine  comme nous ! .
.« Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre », prophétisait Einstein…

Quand on voit ce dont Kyoto a accouché  ..dont la bourse du carbone qui est est un marché de négociation et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre...Quand on voit ce dont le " Grenelle de l'environnement a accouché ..avec cette farce de " taxe carbone " dont sont exonérés les grands pollueurs ..on se demande vraiment si nous ne sommes pas menés en bateau .. d'autant que du GIEC aux décideurs de Copenhague  , tout est politisé ! .. et quand on connait la politique ..je ne vous fais pas un dessin ! 




6 commentaires:

  1. Bien dit. Une nuance : c'est plutôt l'Humanité qu'il faut sauver en évitant un trop important réchauffement climatique...
    Lecteur de la Décroissance?

    RépondreSupprimer
  2. Eh eh, quand le pékin moyen se pose des questions, il trouve des réponses bien plus complexes et intéressantes que les "grosses têtes".
    Etonnant, non ? Chapeau bas cher ami, excellent boulot.
    L'écologie est morte, vive le développement durable et son corrélaire, une société humaine vivable et une pression supportable par les milieux naturels.
    Mais pour ça, il faut un véritable projet politiqueà long terme, pas des yacas !

    RépondreSupprimer
  3. Comme je peux voir nous avons eu la même idée (j'avais déjà écris mon article lors que tu as mis le tien, nous ne nous sommes pas pompé les articles) et la même analyse sauf que je ne vais pas aussi loin dans mon analyse.
    Je retiens surtout que dans l'écologie la politique s'est invitée, et comme je l'ai dit sur mon site elle n'a rien à y faire.
    Prendre soin de son environnement est un basique qu'il faut faire prendre conscience, mais de là à faire un cirque comme ils le font pour des buts nettement moins avouables que la sauvegarde de la planète c'est le pas que je refuse de franchir.
    Chapeau pour tes travaux de recherches pour argumenter tes propos, cela reflète le sérieux de la personne qui lorsqu'elle critique s'appuie sur des bases et sources vérifiable.
    Amitiés
    Pat

    RépondreSupprimer
  4. @ Pas perdus . j'essaie de faire marcher ma cervelle avec mes modestes connaissances , j'essaie d'être logique .
    En ce moment , j'écoute Nicolas Vanier sur RMC..Encore un qui prêche la bonne parole .. c'est qui un scientifique ? .. Non , juste un réalisateur et un écrivain qui est venue vendre sa soupe sur les ondes " son court métrage sur les loups " qui va sortir le 9 décembre ..d'ailleurs je lui conseille d'en faire un autre sur les abeilles ..c'est beaucoup plus prioritaire en matière de survie humaine ..Encore un qui dit que celui qui ne prêche pas la bonne parole du GIEC , est criminel ! Encore un qui dit que quand on n'est pas climatologue , on doit fermer sa gueule , comme Allégre , qui a besoin d'exister ..Sauf que notre Nicolas qui nous sort çà , lui non plus , pas plus que Hulot , Al Gore ou les autres , ne le sont climatologues !..c'est d'ailleurs pire qu'Allégre ! ce ne sont même pas des scientifiques ! .. leur besoin d'exister à eux, ce sont les films ..qui se vende bien ! c'est la mode !..un bon marché porteur !

    tout ceci m'exaspére ! m'énerve ! ..

    mais qui sont les vrais criminels , à partir du moment ou l'on affirme avec certitude que l'effet de serre du au C02 est irreversible ..logiquement , dans leur logique s'ils sont vraiment convaincus de ce qu'ils affirment , on devrait stopper immédiatement toute émission de ce gaz , qui selon eux, s'accumule sans être transformé ou détruit , pour arriver à 'irreversible ! .. mais ils vont décider de continuer à en produire , mais un peu plus lentement..mais surement .C'est çà Copenhague !.au final , çà revient au même ! .. juste une question de temps ! comme je tente d'expliquer ....
    bref , c'est comme si un médecin, conseillait à un cardiaque , de ralentir le tabac de 20 % , au lieu de le STOPPER ..immédiatement .. mais c'est là que l'on voit que ce sont d'abord des politiciens ..ils n'auraient pas le courage de le suggérer à leurs électeurs .., alors on ménage la chévre et le chou ! . .. Si leur théorie , qu'ils considérent comme acquise , est avérée dans l'avenir , çà ne fait pas très sérieux !

    @ Sylvie et Pat ..

    J'ai commencé cet article dimanche soir ..j'ai mis deux soirées pour le finir .. plein d'idées en vrac , mais difficile pour les mettre en ordre , il faut faire un plan ..c'est toute la difficulté ..

    J'ai donc commencé par l'actualité du jour ..faire un rappel de ce que sont nos écolos , qui parlent comme des experts ! ..alors qu'ils sont loin de l'être ! .. ce sont tous des bobos politiciens des villes !..c'est la politique qui les attire , pas la science ! ..j'ai ensuite mis en évidence , des questions toutes simples que tout le monde devrait se poser, au lieu de croire la sainte parole .. il y a tellement d'incohérences dans leurs discours et dans les solutions qu'ils préconisent ! ..

    Pour ensuite terminer par du vrai scientifique ( on y croit ou pas..mais c'est du scientifique ) de quoi mettre KO la grande gueule de Cohn Bendit ou les autres perroquets.. mais dont il n'est jamais fait état à la télé ou autres médias ..qui sont tous pliés à la cause dominante et ne posent donc jamais les vraies questions ..ils ne jouent pas leur vrai rôle ...
    J'ai essayé de le faire à leur place ..hélas , je ne suis pas TF1 à heure de grande écoute :-).. dommage , çà ferait réfléchir un peu plus pas mal de moutons ! Merci pour vos louanges .. :-) ..On fait du mieux qu'on peut .. d'ailleurs , j'ai oublié plein de choses , qui me viennent comme çà , au fur et à mesure..

    RépondreSupprimer
  5. Bon travail , on sort de la routine presque théologienne entretenue à coup de hauts-parleurs.

    http://www.internationalnews.fr/ClimateGate: réchauffement de la planète La théologie est terminée THE WASHINGTON TIMES Friday, December 4, 2009 EDITORIAL: Global-warming theologyhttp://www.washingtontimes.com/news/2009/dec/04/global-warming-theology//print/

    4 décembre 2009 La croyance au réchauffement de la planète avait depuis longtemps une teinte de théologie, une forme de sectarisme que les tenants et défenseurs élevaient au rang de sainte croisade. Quiconque qui a mis en doute l'orthodoxie a été stigmatisé comme hérétique. Robert F. Kennedy Jr. a déclaré que le scepticisme sur les théories du changement climatique est une "trahison" et a exhorté «nous devons commencer à traiter les sceptiques comme des traîtres." En 2007, The Weather Channel's Heidi Cullen, a même déclaré que les météorologues qui étaient sceptiques au réchauffement mondial devrait être discrédités. Les e-mails de l'Université d'East Anglia Climate Research Unit révèlent des tentatives systématiques des grands prêtres de cette religion pour mettre au silence les scientifiques qui ont contesté leurs conclusions truquées. Les pourvoyeurs de la théologie de réchauffement planétaire en ont certainement bénéficié. Ils ont apprécié la réussite professionnelle, ont reçu des millions de dollars en subventions, avaient une influence dans les cercles politiques, ont été invités à des conférences internationales et ont trouvé reconnaissance personnelle et renommée. Jamais auparavant n’avait été aussi sexy d’être "spécialiste du climat" sur votre CV. La science proprement dite révèle des secrets, mais ne les crée pas. La méthode scientifique est une entreprise sociale et exige le respect correct de procédures. Les données doivent être disponibles gratuitement et les méthodologies objets d'un contrôle rigoureux afin d'évaluer si les résultats peuvent être vérifiés, reproduits et soumis à des tests de fiabilité. Il n'ya aucune raison de faire confiance à des résultats basés sur les données cachées et de très bonnes raisons de se méfier d'eux. Tel est le sens d'un procès éventuel contre la NASA par Christopher C. Horner du Competitive Enterprise Institute, qui demande à l'agence spatiale de produire les données climatiques, qu’elle a été tenue sous le manteau. Ces données ne sont pas des informations classifiées et devrait faire partie du dossier public. Les réponses évasives de la NASA sont suspectes et pourraient augurer un autre scandale qui se prépare. Le réchauffement climatique est une pyramide « Ponzi » d'universitaires. Ses principaux partisans furent des minis « Madoffs », des annonciateurs d’apocalypses aux militants crédules, des bureaucrates et des décideurs. La vision était si vaste, la peur qu'il inspirait tellement omniprésente, qu'elle a saisi l'imagination populaire, habilement aidé par des colporteurs comme l'ex-Vice President Al Gore et son long-métrage de science-fiction "An Inconvenient Truth." Mais comme toute combine à la « Ponzi », le réchauffement climatique ne fonctionne que si tout le monde cesse d'investiguer et que plus personne n’étudie. Une fois que la vérité se fit jour - des résultats de manipulations, de données fausses, de procédures d'examen collégial et d’intimidation des sceptiques - le régime a commencé à s'effondrer. Pourtant, tandis que l'édifice s’écroule, les tenants de l'orthodoxie disent qu'il n'y a rien à voir, que tout cela est une distraction des lobbies industriels, qu'il n'y a toujours pas de temps à perdre, et qu’il faut aller de l’avant à toute vapeur (ou l'énergie solaire) [dans la lutte contre le réchauffement climatique]. Mais il est trop tard pour cela. La conspiration a été percée, le voile est tombé, le mythe a été révélé aux yeux du peuple. Les prêtres païens fuient le temple, leurs idoles sacrées sont démolies, leurs œuvres saintes désavouées. Leur dieu, enfin, est mort.

    RépondreSupprimer
  6. Jean Pierre Devanchy8 décembre 2009 à 16:47

    J'ai entendu aussi Nathalie K. M . sur la radio R.M.C. dire que Cl. Allégre avait tout faux , quand il prétend que le niveau de la mer ne montait pas, elle a cité un contre exemple , en affirmant que des iles ont disparu, que c'était bien la preuve que le niveau montait .

    Or en cliquant sur un de tes liens, on apprend qu'Al Gore , avait utilisé approximativement le même argument que N.K.M. dans son film , et lors d'un jugement , il fut conclu que :

    - Le film prétend que la hausse du niveau des mers a causé l'évacuation de certaines îles du Pacifique en direction de la Nouvelle-Zélande, alors qu'aucune preuve d'une telle évacuation n'existe.

    On fait allusion à de simples évacuations d'iles , non prouvées ! cette nanar parle elle de disparitions d'iles ! elle va encore plus loin qu'Al Gore dans le fantasme !
    Ceci , pour dire qu'ils ne sont pas à un mensonge près . Plus c'est gros , plus çà passe . Et ils disent que ce sont les autres qui mentent .

    On a ici la preuve , par un jugement , que c'est elle qui ment ! quel toupet .

    RépondreSupprimer